Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 31-07-2014 14:13:15

question
Administrateur

Comme Un Thermicien est-il valable pour les constructeurs de vérandas

Bonjour,

Je serai interessé par votre logiciel, mais ce logiciel est t'il valable pour les constructeurs de vérandas ? a ossatures aluminium + verres.

Si oui dans ce cas comment remplir chaque onglet ?

Merci

Hors ligne

#2 31-07-2014 14:28:05

arno
Administrateur

Re : Comme Un Thermicien est-il valable pour les constructeurs de vérandas

Bonjour,

Si la véranda est en zone chauffée d'un bâtiment neuf, il s'agit de la remplir dans le logiciel comme une succession de baies vitrées (et fenêtres de toit le cas échéant) avec le reste du bâtiment.

Si la véranda fait partie d'un bâtiment neuf mais qu'elle n'est pas chauffée, la RT2012 permet de la traiter comme un espace tampon solarisé ce que ne faisait pas la RT2005.
Mais notez que Comme Un thermicien ne permet pas de gérer ces espaces tampons solarisés.

Dans le cas des extensions de bâtis existants, si une extension de maison n'est constituée que de vérandas non chauffées, la RT2012 ne s'applique pas (cf document limites d'application de la RT2012 page 8).

Par contre, si vous réalisez une extension de maison avec des vérandas chauffées et que leur surface rend la RT2012 applicable  (cf fiche d'application relative aux extensions de bâtis existants), vous pourrez utiliser Comme Un Thermicien ... mais vous risquez d'avoir du mal  à atteindre les objectifs de basse consommation imposées par la RT2012.

Bien à vous

Hors ligne

#3 14-06-2020 14:11:30

question
Administrateur

Re : Comme Un Thermicien est-il valable pour les constructeurs de vérandas

Bonjour,

Comme un Thermicien permet-il de  simuler une serre en exposition sud et ouest via le poste local non chauffé par exemple ?

Très cordialement

Hors ligne

#4 14-06-2020 14:24:15

arno
Administrateur

Re : Comme Un Thermicien est-il valable pour les constructeurs de vérandas

Bonjour,

Votre question amène une précision à donner sur les vérandas non chauffées :

Même si Comme Un Thermicien ne permet pas de quantifier les apports bioclimatiques d'une serre, il est effectivement possible de décrire les parois séparant la véranda du volume habitable  de la véranda avec un coefficient de réduction b que vous pouvez calculer en bas des saisies à l'onglet "Murs" en sélectionnant Choisir la méthode de calcul du coef. b = calcul détaillé.

Si je peux me me permettre de donner un conseil, à propos des vérandas, il faut distinguer la fonction de véranda d'agrément (type jardin d'hiver) de la véranda bioclimatique que l'on trouve dans des ouvrages des années 90.

A l'époque des années 90, les doubles vitrages étaient ordinaires et n'étaient que 2 fois plus performants que les simples vitrages.
Depuis les années 2003~2005 se sont généralisés les double vitrages faiblement émissifs qui sont 3 fois plus performants que les doubles vitrages ordinaires.

Et donc, d'un strict point de vue bioclimatique, des baies orientées sud-est/sud sont aujourd'hui bien plus efficaces  que des vérandas.

En outre les vérandas n'étant pas toujours munies d'une toiture opaque et bien isolée et pas dotées d'occultations extérieures, le risque de surchauffe estivale est important voire extrême pour les vérandas orientées ouest qui est la pire orientation du point de vue du confort d'été.

En résumé, mes conseils sont les suivants :

- si vous voulez une bonne performance bioclimatique, prévoyez simplement des ouvertures entre le sud-Est et le sud. Les double vitrages modernes feront le job et une alarme anti intrusion permettra de laisser les volets ouverts en votre absence en hiver et demi-saison.

- si vous voulez une véranda d'agrément, la prévoir avec une toiture opaque et bien isolée et évitez toutes les orientations entre le sud-ouest et le nord-ouest inclus, à moins d'y inclure des volets opaques extérieurs.


Bien à vous.

Hors ligne

Pied de page des forums