Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 24-12-2018 18:06:07

Cauyaute86
Membre

Compacité surfaces déperditives vs maison idéalement compacte

Bonjour,
j'ai ce message et je n'arrive pas à y remédier
cette maison a 141% de surfaces déperditives en plus qu'une maison idéalement compacte de même surface habitable
Comment résoudre ce problème
Merci

Hors ligne

#2 24-12-2018 19:31:51

arno
Administrateur

Re : Compacité surfaces déperditives vs maison idéalement compacte

Bonjour,

Ce message est lié à la vocation pédagogique de notre logiciel Comme un Thermicien.

Le logiciel calcule la surface des parois pour une maison qui aurait la même surface habitable que votre projet et qui aurait :
- une forme rectangulaire (longueur = 1,5 x largeur)
- des hauteurs sous plafond standard (2,50)
- pas de mezzanine ni de rampant de toiture
- un étage si surface habitable > 125 m²

et il compare la surface des parois de cette maison simple par rapport à celle de votre projet.

Si votre maison a une mezzanine, des rampants de toiture, des grandes hauteurs sous plafond, une forme en L ou en U, ce message est normal.
Il indique juste qu'avec un projet simple, vous avez moins de surface donc moins de déperditions, donc moins d'isolation nécessaire à performance égale donc des économies de construction à la puissance deux.

Bien à vous.

Hors ligne

#3 25-12-2018 08:56:23

Cauyaute86
Membre

Re : Compacité surfaces déperditives vs maison idéalement compacte

Merci

Hors ligne

#4 09-05-2020 19:10:22

BIOMAN44
Membre

Re : Compacité surfaces déperditives vs maison idéalement compacte

Bonjour Arno

arno a écrit :

Il indique juste qu'avec un projet simple, vous avez moins de surface donc moins de déperditions, donc moins d'isolation nécessaire à performance égale donc des économies de construction à la puissance deux.

D'où vient cette "puissance deux" de fin de phrase : a-t-il vraiment été calculé ?
Car le coût de l'isolant est tellement faible qu'il est intéressant de viser le PassivHaus dont le gain de chauffage permettra de largement financer le surplus d'isolant et ce, même si la compacité n'est pas optimale ...
(même si je suis d'accord qu'il faut la viser mais ... un bâtiment ne se résume pas à sa thermique ;o))

MERCI pour la précision

Hors ligne

#5 10-05-2020 00:11:51

arno
Administrateur

Re : Compacité surfaces déperditives vs maison idéalement compacte

Bonjour,

Il faut interpréter cette "puissance deux" simplement comme "double peine".

Mais pour avoir suivi une formation maison passive, le maître mot reste la compacité !

Le logiciel Comme Un Thermicien affiche après chaque calcul Bbio le gain de chauffage (exprimé en stère de bois) entre le projet et l'équivalent maison passive.

Une maison passive (15 kWh/m²) par rapport à une maison RT2012 standard (env 30 kWh/m²) représente donc pour 120m² habitables  une différence de consommation de 1800 kWh soit 180 litres de carburant.

Pas négligeable mais si vous devez vous éloigner de 7 kms de votre lieu de travail pour avoir le budget ad hoc et que les 2 adultes de la maison utilisent chacun leur voiture, ce supplément de 7 kms est déjà suffisant pour gommer tout l'avantage énergétique passif vs RT2012.

A mon sens : une chose à retenir de la maison passive, la VMC double flux (pas la peine de chercher la super marque labellisée) et une bonne étanchéité à l'air  !
Et même si si vous n'êtes qu'à 25 kWh/m²/an, pas grave, c'est au final la frugalité de la vie qui fait la différence ... mais s'agissant de cela, il y a en nous tous une part de schizophrénie !

Dicton du jour : Si la maison passive devait sauver la planète, Angela Merkel en aurait déjà parlé !

Sujet de philo du jour : le développement durable est-il un oxymore ?

Hors ligne

#6 10-05-2020 14:19:41

BIOMAN44
Membre

Re : Compacité surfaces déperditives vs maison idéalement compacte

Bonjour Arno

MERCI pour la précision et pour la mise en perspective avec laquelle je suis COMPLETEMENT d'accord
MAIS pour autant, on aurait tord, selon moi, de se passer de l'apport du PassivHauv car par une bonne conception, il est accessible sans remettre en cause nos habitudes de vie, tout en les améliorant (qualité d'air intérieur avec la VMC DF, confort thermique en supprimant les parois froides que sont les menuiseries ext), tout en préservant le bâti (ponts thermiques minimisés, menuiseries renforcées donc pas de points froids avec risque de condensation et ce qui peut en découler (moisissures, champignons, etc))

Ma réponse au sujet de philo, dans l'ordre énoncé
[url]https://www.presages.fr/blog/2018/arthur-keller[/url]
[url]https://www.presages.fr/blog/2018/gael-giraud[/url]
[url]https://www.presages.fr/blog/2018/vincent-mignerot[/url]

Bon déconfinement !

Hors ligne

Pied de page des forums