Quels indicateurs pour les futures attestations RE2020 ?

Comme Un Thermicien Réglementation Environnementale RE2020

Les travaux ministériels avancent sur la finalisation des indicateurs à retenir pour les attestations RE2020 et de la méthode de calcul associée sur la base du retour d’expérience E+ C- :

  • Pour ce qui est de la parcelle, L’impact sur le changement climatique des aménagements (clôture, voirie…) devrait être évalué au travers d’un indicateur dédié, distinct de l’indicateur du bâtiment.
  • Pour étendre le besoin bioclimatique Bbio en période de chauffage, un calcul de degré-heure d’inconfort estival DHmax cumulera les durées et niveaux d’inconfort (en remplacement du Tic des RT2005/RT20012). Un besoin de climatisation fictif sera calculé à partir d’un certain seuil de DHmax.
  • Bonne nouvelle, pour le résidentiel, la SRT issue de l’antique RT2005 sera remplacée par la SHAB pour les indicateurs énergie et carbone. De plus, un nombre d’occupants du logement sera utilisé pour ces indicateurs.
  • Aux côté du Cep se verra ajouté le CepNR, Consommations en énergie primaire non renouvelable du bâtiment.
  • Le Cep et le CepNR ne devraient plus prendre en compte les exports d’énergie par le bâtiment (p.ex. photovoltaïque).
  • Un nouvel indicateur de Taux de recours à la chaleur renouvelable RCR établira le Ratio entre les consommations de chaleur renouvelable et de récupération sur le total des consommations d’énergie du bâtiment.
  • Plusieurs indicateurs d’impact sur le changement climatique seront inclus dans les attestations RE 2020 :
  • EgesPCE : Impact sur le changement climatique des produits de construction et équipements qui composent le bâtiment, en tenant compte de leurs renouvellements pendant sa durée de vie
  • Impact sur le changement climatique des consommations d’énergie pendant la vie du bâtiment
  • Eges : Impact sur le changement climatique du bâtiment intégrant les produits de construction et équipements, chantier de construction, consommations d’énergie, consommations et rejets d’eau
  • EgesPCE : idem ci-dessus mais en incluant les bénéfices et charges au-delà
    des frontières du système "module D"
  • Deux indicateurs d’impact sur le changement climatique à l’horizon de 100 ans pour des produits de construction et équipements et les consommations du bâtiment
  • Un indicateur d’impact sur le changement climatique annuel consommations énergétiques immobilières du bâtiment
  • Un indicateur de la quantité de carbone biogénique stocké dans le bâtiment (bois et matériaux bio-sourcés typiquement)

Les travaux de modélisation vont débuter fin 2019 et la méthode finale pour la RE2020 diffèrera donc de la méthode retenue pour le label E+ C- comme cela avait été le cas entre le label BBC qui avait préfiguré la RT2012.

Il est à noter que les indicateurs Bilan BEPOS, RER, et DIES de E+ C- ne seront pas reconduits dnas la future réglementation.

Tout comme cela avait été fait pour les RT2005 et RT2012, un nouveau coeur de calcul RE2020 sera probablement mis à disposition des logiciels tels que Comme Un Thermicien pour la génération des attestations RE2020.